Comment bien choisir sa chaîne en or ?

Quelles sont les étapes pour bien choisir une chaîne en or ?

Elégante et indémodable, la chaîne en or constitue un incontournable de la bijouterie. Néanmoins, ce collier étant très souvent présent en grand nombre en boutique physique ou en ligne, il n’est pas toujours facile de se décider.

Voici les 4 étapes à suivre afin de bien choisir une chaîne en or, que ce soit pour soi-même ou pour l’offrir.

I. Trouver le métal qui convient le mieux entre l’or jaune et l’or blanc

La Maison Arthus Bertrand propose une belle variété de chaînes en or jaune et en or blanc. Dans la plupart des cas, le choix entre ces deux métaux se fait sur un simple coup de cœur. Cependant, pour faciliter le choix, on considère généralement que l’or jaune va mieux aux peaux et cheveux sombres, tandis que l’or blanc convient aux peaux et cheveux plus clairs.

De plus, il convient généralement de choisir le métal de sa chaîne en fonction de la médaille ou du pendentif qui y sera suspendu.

Toutes les chaînes en or proposées par Arthus Bertrand ont une pureté de 18 carats, c’est-à-dire qu’elles sont composées à 75 % d’or pur.

II. Définir le type de maille...

La prochaine étape consistera à choisir le type d’anneaux qui la composera. Il existe plus d’une vingtaine de mailles couramment utilisées dans la confection de chaînes en or. Parmi elles, voici les plus populaires :

La maille Forçat : inspirée des chaînes qui jadis liaient les forçats, cette maille est probablement la plus appréciée pour les colliers en or pour femme. Elle consiste en une succession d’anneaux ovales, dont les bords peuvent être droits ou arrondis. La Maison vous conseille d'investir dans ce type de chaîne, très répandue dans l'univers de la bijouterie.

La maille Gourmette
: constituée d’anneaux simples et aplatis, la maille gourmette est un grand classique pour la fabrication de chaînes en or pour femme. La forme aérée de cette maille permet de confectionner des chaînes larges et longues pour un poids limité.

La maille Vénitienne : conçue avec une succession d’anneaux cubiques imbriqués dans des anneaux plus petits, la maille Vénitienne présente un diamètre relativement faible. Grâce à sa finesse et à sa forme originale, ce style est apprécié pour les chaînes en or féminines.

II... en fonction de ses goûts et de son style

La maille Serpent : fine et élégante, la maille serpent convient parfaitement pour une chaîne en or pour femme. Également d’origine italienne, cette maille évoque la forme d’un serpent et elle peut être de type plat ou rond.

La maille Grain de Café : la maille grain de café ou plus simplement « café » est très appréciée pour la confection de chaînes fines, avec ou sans pendentif. Comme leur nom l’indique, les anneaux de ce style sont sous forme de grain de café. Bien qu’elle soit volumineuse, la maille de type grain de café a pour atout d’être assez légère. En effet, ses maillons sont généralement percés d’un ou deux trous afin d’en diminuer le poids, et donc de réduire le prix du bijou.

III. Choisir la longueur de la chaîne en or, qui doit dépendre à la fois de ses préférences et de sa morphologie

Une fois l’alliage et la maille de la chaîne en or déterminés, il ne vous restera plus qu’à définir la longueur idéale, en fonction de la morphologie et des goûts de celle qui la portera.

Les chaînes en or pour femme mesurent généralement entre 40 centimètres et 55 centimètres. Pour une chaîne de type « ras-de-cou », la longueur de la chaîne doit se situer entre 40 centimètres et 45 centimètres selon la largeur du cou. En cas d'incertitude sur le choix de la longueur de la chaîne, la Maison préconise d'investir dans une chaîne d'une longueur de 45 centimètres, très prisée et adaptée pour une femme d'âge adulte.

IV. Le poids de la chaîne en or devra être adapté au poids du bijou qu’elle portera

Si vous souhaitez suspendre un pendentif ou une médaille sur la chaîne en or, il est préférable que le poids de celle-ci soit adapté. Naturellement, le poids de la chaîne en or dépend principalement de sa taille et du style des mailles qui la composent.

Afin d'assurer la longévité du pendentif ou de la médaille suspendue, la Maison vous conseille d'opter pour une chaîne dont le poids est supérieur à celui du bijou suspendu. Ainsi, le pendentif ou la médaille restera solidement maintenu à la chaîne malgré les aléas du quotidien.


© Arthus Bertrand 2021